Gervais MARTEL

Aujourd'hui, l'actualité foot annonce l'accord entre Didier Deschamps et Noël Le Graët, pour le poste de sélectionneur. Même si cette information est importante, il y en a une autre qu'il faut également mettre en avant. Une grande personnalité, qui a longtemps contribué au développement de son club et du football français, se retire du "monde foot". C'est donc avec tristesse que nous apprenons la démission de Gervais MARTEL de la présidence du R.C. LENS.

A la tête du club nordiste depuis 1988, il aura contribué à faire grandir le Racing Club de Lens. Quand il prend la tête du club, en Août 88, c'est une période très compliquée pour le club qui vient de descendre en Ligue 2 et qui a de grosses difficultés financières. En 1991, le club remonte en Ligue 1 et la situation financière devient saine. Dans les années 1995/2000, après une reconstruction intelligente, le club est Champion de France 1998, gagne la Coupe de la Ligue 1999, participe plusieurs années aux Coupes d'Europe dont une demi-finale de la coupe UEFA en 2000.

Passionné de foot et de son club, il se "battra" tout le temps pour le peuple Lensois, pour les supporters et les personnes d'en bas. Considérant que les supporters sont essentiels, il mènera des combats importants dans ce sens. Lens est le seul club en France où le Kop n'est pas en tribune latérale. Il a très longtemps essayé de ne pas trop augmenter les prix des billets pour que le stade soit toujours plein. Très attaché à la formation, il contribua à la création de la Gaillette, centre technique du Racing qui offre à celui-ci un outil de travail exceptionnel.

Très présent également au niveau Fédéral, président de l'UCPF (Union des Club Professionnels de Football) pendant 15 ans et membre du conseil Fédéral de la Fédération Française de Football, il aura eu une voix importante au sein de la F.F.F.

Début Juillet 2012, le Crédit Agricole Nord de France, actionnaire majoritaire du club demande à Gervais Martel de démissionner car il n'a pas réussi à réunir les fonds nécessaires pour redevenir actionnaire majoritaire.

Même si la fin de l'aventure est un peu difficile et que le club n'est pas au mieux sportivement (Milieu de tableau en Ligue 2) et financièrement, je pense que les supporters Lensois  se lèveront tous pour dire MERCI à un homme de cœur qui aura toujours cherché à défendre son club pour le bien de tous.

Nous avons besoin de personnalités au grand cœur !