Voici le nouveau sélectionneur de l'équipe de France de Football. Didier Deschamps remplace donc son ami Laurent BLANC.
C'est une bonne chose pour l'équipe de France car il va pouvoir continuer le travail commencé par L. Blanc et apporter sa touche personnelle.
D.D. est un homme qui gagne dans le foot et cela tombe bien l'équipe de France en a bien besoin !
Né le 15 Octobre 1968 à Bayonne, il est formé au F.C. Nantes, avec la culture du jeu puis à la Juventus Turin, avec la rigueur Italienne (après des passages à Marseille et Bordeaux). Il remporte de nombreux titres : Vainqueur de la League des Champions en 1993 et 1996, Champion de France de Ligue 1 en 1990 et 1992, Vainqueur de la Coupe Intercontinentale et de la Supercoupe en 1996, Champion d'Italie en 1995, 1997 et 1999, Vainqueur de la Coupe d'Italie et Supercoupe d'Italie en 1995, Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 2000 avec Chelsea. En équipe de France, Vainqueur de la Coupe du Monde 1998 et Championnat d'Europe en 2000. 103 sélections et 4 buts en 11 ans de carrière internationale (de 1989 à 2000). Ça décoiffe !
Comme entraineur (Monaco, Juventus, Marseille), il gagne encore dans chacun de ses clubs.
Mais aujourd'hui, c'est "cette fameuse" équipe de France de Foot qui se profile devant lui. Tout le monde se dit qu'il n'y a plus rien à tirer de cette équipe et que, quel que soit l'entraineur rien ne changera.
Mais D.D. peut-il le faire ?
Tout d'abord, son expérience parle pour lui. Un joueur qui a connu beaucoup de choses et des titres a toujours un temps d'avance sur ceux qui ne gagnent pas. L'expérience d'entraineur, il l'a aussi même si être sélectionneur c'est différent.
Mais le plus important, c'est la façon d'entrainer de Deschamps qui correspond à l'équipe de France d'aujourd'hui. Très rigoureux dans son comportement et sa façon de vivre durant sa carrière, il exige la même chose de ses joueurs en tant qu'entraineur. Dans une période où la rigueur manque un peu c'est donc une bonne chose.
Sur le jeu, beaucoup considèrent que Deschamps est un entraineur défensif, ce qui est faux. Les statistiques le démontrent. (Marseille, 1.85 buts par match, meilleure moyenne offensive des champions de France de ces 5 dernières années. Juventus : 2,10 buts de moyenne sous l'ère Deschamps). Il aime s'appuyer sur une base défensive solide. Il a des idées bien arrêtées sur le football moderne et possède une science du jeu rare. Il aime le Barça et sa façon de maitriser le ballon mais il s'appuie toujours sur les joueurs qu'il a dans son effectif plutôt que s'entêter dans un système. Il sait s'adapter pour gagner car pour lui le plus important c'est de gagner ! Et pour gagner, il faut souvent être capable de s'adapter. Il a toujours su "bricoler" pour tirer le meilleur de ses équipes. Il déteste tellement la défaite qu'il arrive à le transmettre à ses joueurs.
Tactiquement, il a beaucoup changé de schéma dans ses clubs précédents. Cependant, le 4-3-3 et le 4-5-1 se démarquent, voire le 4-2-2 même si ce schéma tactique est de moins en moins "à la mode".
Mais comme il le dit " Je souhaite une équipe qui maitrise le jeu et je m'adapterai aux caractéristiques de mes joueurs".
Pour résumer, peu importe le schéma, il fait avec les moyens du bord. Il veut inculquer à ses joueurs la culture de la gagne considérant que le mental est très important. Il veut également des joueurs rigoureux et disciplinés. Assumant ses choix, il aime dire "j'aime que mes joueurs me posent des problèmes pour choisir mon équipe de départ".
 
Rendez-vous donc le 15 Août, au Havre, contre l'Uruguay, pour le premier match de l'ère Deschamps. La France du Foot compte sur toi, Didier !