Après plusieurs saisons où la descente en Ligue 2 était proche, cette fois-ci c'est fait ! Valenciennes jouera la saison prochaine 2014/2015  à l'étage inférieur.                            

Pourtant son dynamique président, Jean Raymond Legrand, aura tout tenté .... en vain. Président de VA depuis juillet 2011, il succède à Francis Decourrière qui fut le président de la reconstruction de 2004 à 2011.  Ce Chef d'entreprise arrive à la tête d'un club "en ballotage" sur le plan financier comme sur le plan sportif. Passionné par ce club, il décide de se jeter corps et âme dans sa nouvelle mission et investira plus de 14 millions d'Euros de sa fortune personnelle. C'est une belle preuve d'amour mais on ne peut pas non plus tout pardonner à quelqu'un sous prétexte qu'il met son argent personnel dans le club !

                                          

Depuis son arrivée, il se bat pour construire une équipe avec de faibles moyens. 1er objectif : faire baisser la masse salariale. 2ème objectif : maintenir le club en Ligue 1. Il arrive plus ou moins à remplir le premier mais pour le deuxième, c'est le cas jusqu'à cette saison 2013/2014. Cette saison est compliquée depuis le début et Daniel Sanchez qui avait jusque-là fait du bon travail en Ligue 1 (2011/2012 : 11ème, 2012/2013 : 12ème) est remercié. Vient alors le choix du nouveau coach. J.R. consulte plusieurs entraineurs et choisi finalement le Belge Ariel Jacobs. Cet entraineur expérimenté, passé entre autres par Anderlecht où il sera deux fois champion de Belgique, ne trouvera jamais les clefs pour le maintien de VA. Pourtant, il est sans doute très compétent mais est-ce le bon moment de faire venir un entraineur étranger au mois d'octobre, dans une situation délicate comme celle du Valenciennes FC. Vu le résultat, on peut dire NON ! Surtout quand on compare avec ce que fait Sochaux et son nouvel entraineur Français, Hervé Renard. Un entraineur étranger est une bonne chose pour le Football Français quand il apporte une culture différente, des méthodes différentes et quand il a du temps pour travailler. Mais quand il apporte peu de changements cela ne sert à rien.

Et pendant ce temps, bon nombre d'entraineurs Français compétents sont sans club : Carteron - Antonetti - Baup - Bathenay - Casoni - Chauvin - Daury - Domenech - Fernandez J. - Fournier L. - Lechantre - Pouliquen -Remy P. - Tholot - Papin - Lacombe G. - Dumas. Tous des NAZ ?

Alors JRL, n'as-tu pas fait l'erreur de choisir un entraineur étranger ?